Partir

On nous apprend souvent comment rester, mais rarement comment partir et surtout à quel moment. Quand quitter une soirée ? une relation toxique ? un travail ?

 On nous apprend à faire des efforts, à se plier en quatre, à accumuler. Si tu pars c’est que tu es faible ? Le plus faible est-il celui qui reste ou celui qui part ? 

Partir ne veut pas dire échouer, partir c’est accepter que cette situation n’est plus bénéfique pour nous. La peur vous retiendra toujours par le cou, mais de quoi avons-nous réellement peur ? La peur n’est pas notre alliée, la peur est vicieuse, enfermez-la à double tour et ressortez-la qu’en cas d’extrême nécessité. Combien de fois ai-je eu peur de quitter une relation aussi toxique qu’elle soit, j’avais peur de perdre cette personne qui me torturait, peur de me retrouver seule, peur de regretter, peur de me ridiculiser. Alors pendant plusieurs années je me suis enfermée dans des relations amicales ou amoureuses, et je suis restée là, à m’abîmer, pleinement consciente de ce qu’il se passait, mais incapable de pousser la porte de sortie, tétanisée par le futur. Alors j’ai liquidé énergie et temps, attendant un changement qui n’arrivera jamais. 

Mes expériences m’ont appris qu’il n’y a pas de honte à partir en premier et ne pas attendre que cela nous claque entre les mains, combien d’entre nous sont restés en sachant que tout était terminé mais ont préféré se dédouaner de cet au revoir. N’attendez pas l’explosion, protégez-vous, limitez les dégâts, lorsque les voyants sont rouges, il est temps de partir. S’il il/elle ne vous aime plus, il/elle nous vous aimera pas demain, si il/elle vous rabaisse, elle nous vous portera pas vers le haut demain, je ne crois pas au changement soudain, je n’y crois plus. Je crois à la nature humaine, je crois à cette phrase bateau « le naturel reviendra toujours au galop », je crois profondément que nous sommes faits pour certaines personnes et pas d’autres, pour certains travails, pour certaines situations. Cela ne veut pas dire qu’on est moins bien ou non, plus fort ou non, cela signifie simplement que nous sommes tous différents et que chacun se nourrit de différentes énergies et besoins. Certaines choses resteront inchangées. Tout comme le soleil qui se lève chaque matin, votre caractère ne changera pas demain. 

J’ai accepté que je ne rentrerai jamais dans les codes, dans les cases que l’on souhaite m’attribuer. Je suis une rebelle pour certains, une insolente pour d’autres, une inconsciente, peu importe, je n’écoute qu’une personne, c’est moi. Je suis mon instinct et mon envie insatiable de bonheur et de sérénité. Quelle est votre motivation première dans la vie ? L’argent ? Une carrière ? Une famille ? Ma motivation c’est le bonheur, j’ai couru après celui-ci depuis que la vie a décidé de m’en priver. Alors sous toutes ces formes j’ai essayé de le retrouver, derrière un travail, un amour ou une amitié, lorsque je pense le tenir il me glisse entre les doigts et repart un cache-cache épuisant. Certains diront qu’un état de bonheur durable reste un objectif théorique et insaisissable, moi je crois qu’un jour il sera le maître mot de ma vie et peu importe le nombre de portes que je devrai enfoncer ou le nombre d’échecs que je devrai essuyer, c’est l’objectif. 

N’oubliez jamais vos objectifs, c’est ce qui vous tiendra toujours debout, ayez le vôtre, n’écoutez pas les codes, le capitaine c’est vous. Et lorsqu’une situation vous éloigne de celui-ci, prenez vos affaires et partez, sans regarder derrière, la solution est droit devant vous. Si vous craignez la suite, choisissez simplement entre la frustration ou le courage. Oui la vie est courte, elle nous réserve à chacun un scénario différent, avant qu’elle ne vous prenne par surprise, dévorez-la, votre temps est précieux tout autant que votre énergie.

Alors j’ai décidé de me battre encore pour mon bien-être, de prendre toujours plus de risques, de partir et de laisser place à d’autres aventures ! De tomber amoureuse de l’homme de ma vie, de partir à l’autre bout du monde si il le faut. Ou de me surprendre en prenant un virage inattendu dans ma vie. J’ai décidé de rétrécir mon cercle d’amis, d’apporter plus d’amour à mon père qui m’a tant blessée. De pardonner les ignorants et d’ignorer les avertis. J’ai décidé d’être la meilleure version de moi et de ne jamais arrêter de m’améliorer.

Vivez votre vie, partez ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s